Ouverture du blog Marne

Vous trouverez à cette adresse le blog de marne qui traitera de l’actualité de l’association MARNE

Publicités

les murs blancs….

Décharge illégale, activité illicite?  c’est bon, circulez…

Notre association a produit un recours hiérarchique auprès du Préfet de Seine et Marne contre une autorisation de travaux accordée à la société CIV par ailleurs « accrochée » par deux arrêtés préfectoraux pour décharge illégale et activité illicite de stockage et de transport de matériaux.

Réponse des services de l’Etat à notre association? aucune!

Ah si, un déplacement de la D.R.I.E.E le 3 octobre 2017 et les réserves levées le 17 octobre 2017…..

 

 

recours préfet p1

recours préfet p2

recours préfet p3

 

 

 

 

 

LES GATEAUX DE TATIE TERZEO

Le titre peut paraître comique, voire ridicule, cependant le nom de gâteau est bien le terme « technique » utilisé par cette entreprise pour parler des déchets qu’elle compte stocker.

Et bien évidement, elle nous vend le concept comme une pâtisserie innovante et vertueuse.

Ceci dit, pour réaliser leur fonds de commerce sur le terrain entre Villenoy et Isles lès Villenoy, elle a besoin de convaincre que ces « gourmandises » sont de gentils mono-déchets.

 Là déjà, c’est un peu moins vendeur ! Mais est-ce réellement le cas ?

 Une équipe de notre association composée de personnes beaucoup plus sérieuses que moi se sont penchés entre autres sur cette question en respectant une approche scientifique. Ses travaux apportent une réponse….

Je ne souhaite pas vous donner un résumé du contenu et de la conclusion exacte de leurs travaux, je ne pourrais que le dénaturer. Je vous invite donc à le consulter. Cependant je vais vous donner une piste à ma sauce pour vous convaincre de le faire.

 Pour qu’il s’agisse de mono-déchets il faut que ces « gâteaux » soient composés d’ingrédients de même nature.

Seulement, dans le cas présent (et là je vais me hasarder à un parallèle assumé), il faudrait accepter l’idée qu’une quiche lorraine et une tarte normande, de par leur forme et le pourcentage d’ingrédients identiques qui les composent soient à même d’être servi dans la même assiette sans que l’une ne    dénature l’autre.

Le raccourci est facile, certains seraient même tentés de relever le gant. Toutefois il s’agit là  de « gâteaux » TOXIQUES dans une assiette de plusieurs hectares et de plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Les goûteurs sont tout désignés et comme le projet ne prévoit à aucun moment de faire la vaisselle, voire prévoit de ne pas la faire, j’ai une petite idée de qui fera la plonge.

Les risques et les dangers qui existent dans ce sujet sont potentiellement très graves.

 Croyez moi, nous sommes loin des conséquences d’une expérience gustative hasardeuse.

 S.B

PROTÉGEONS NOS GRAVILLONS !

TERRE ARSÉNIÉE : UNE SITUATION DANGEREUSE POUR LA POPULATION AVOISINANTE !

Les commissaires enquêteurs considèrent qu’il faut un plan de résorption des terres polluées du sarcophage car il n’est pas envisageable de laisser perdurer une situation aussi dangereuse pour la population avoisinante.

Mais alors si ces terres enfouies dans un sarcophage sont aussi dangereuses pour la santé, qu’en est-il du reste du site dont les terres sont polluées à l’arsenic et ne sont pas même pas « protégées » dans un sarcophage ?

 

page 16 de l’avis motivé de la commission d’enquête:

avis motivé commissaires

TERZEO Y A PENSÉ !

TERZEO dans son mémoire en réponse page 36 pense que la pollution du site n’est pas un problème pour son exploitation si on place un forage de captage d’eau à 1 km ; ainsi l’eau ne sera pas arséniée, évitant de rendre invendables les granulats naturels valorisés !!!

Nous cherchons vainement les mots « dangereuse pour la population avoisinante »…

 

Reportons nous page 36 du mémoire en réponse de Terzeo :

mémoire de Terzeo